Le temps et le chômage, quelques pistes

Au chômage, une ressource, qui était précédemment particulièrement restreinte, devient beaucoup plus abondante : le temps. Et oui, plus d’obligations, plus d’horaires à respecter dans la journée, c’est à nous de organiser. A nous de remplir le vide de nos journées.

Bien sûr, on n’est pas complètement libre : il y a toutes ces candidatures ingrates et inintéressantes à faire, ce qui prend une partie de la journée, ainsi que les entretiens et leur préparation, qui demandent du temps. Mais il n’y a pas que ça, et étant au chômage, enfin non, recherchant un travail, expression beaucoup plus valorisante et active, depuis plus de 4 mois, je voulais vous faire part de mon expérience et vous donner des conseils.

Source : National Geographic - Photo of a day // Libertééééééeeee - ou pas
Source : National Geographic – Photo of a day // Libertéééééé – ou pas

* Se concentrer sur seulement quelques projets *

Presque toute la journée libre ouvre un champ immense de possibilités : je vais enfin pouvoir m’intéresser et me consacrer à ce que je n’avais pas le temps de faire précédemment. Lire, faire du sport, faire des activités, faire des travaux manuels, cuisiner, dessiner, m’occuper de mon blog, et tant d’autres encore… Cependant, même si c’est tentant de se laisser aller à la tentation de se lancer dans plusieurs projets, il est essentiel de ne pas se disperser. Chaque activité demande du temps, et à vouloir faire trop de choses, il sera facile de se perdre et de ne finalement pas s’investir vraiment pour chaque activité.

J’ai commencé le chant en septembre, et c’est un loisir qui me demandait un investissement quotidien car j’avais besoin de pratique régulière. Parfait pour cette période de chômage ! Mais justement, j’ai choisi d’arrêter cette activité, parce que ce n’était pas à cette tâche que je voulais me consacrer quotidiennement. J’ai recentré mes priorités sur ce que je voulais vraiment faire et sur ce que je voulais construire.

Il faut en effet éviter de se mettre la pression à fond : il faut que j’avance sur tel projet, tel projet et tel projet, au risque de se retrouver surchargée et d’avoir beaucoup de pression.

Source : National Geographic - Photo of a day
Source : National Geographic – Photo of a day

* Donner du temps aux autres *

Avoir du temps pour soi laisse aussi la possibilité de donner notre temps aux autres. Comme passer toute ma semaine toute seule chez moi me pesait, j’ai cherché à faire du bénévolat. Grâce à une amie, j’ai trouvé des cours d’accompagnement scolaire. Et je suis très heureuse de cela car cela me donne une raison de sortir de chez moi, cela me donne un sentiment d’utilité et de bonne utilisation de mon temps, cela me donne de l’énergie, et cela m’ouvre l’esprit. L’association avec laquelle je suis aide des jeunes en difficulté, dont les parents sont d’origine étrangère. Cela permet de mieux se rendre compte de leur vie et de leurs difficultés. Il faut cependant savoir garder du temps pour soi et pour ses recherches d’emploi. Car après tout, notre priorité principale reste trouver du travail…

Source : National Geographic, ah non photo prise par moi :p
Source : National Geographic, ah non photo prise par moi :p

* Organiser son temps et savoir déconnecter *

Il est aussi important de savoir organiser son temps : se fixer des horaires pour avoir un cadre de vie régulier et s’accorder des temps de pause pour se permettre de déconnecter. Je me mets beaucoup la pression la semaine parce que je considère qu’il faut qu’elle soit productive, mais le week end je relâche et j’évite de penser le plus possible de penser à mon avenir professionnel. Il faut aussi savoir relâcher la pression en semaine : il n’y a plus de vacances, mais c’est essentiel de s’en accorder. Cela fait du bien de relâcher la pression. Il ne faut ainsi pas hésiter à partir occasionnellement, les recherches peuvent attendre. Je suis partie trois jours dernièrement dans le Jura, et je culpabilisais. Mais je me suis sentie à ma place en me promenant dans la nature, j’ai été reconnaissante d’avoir cette chance d’avoir la possibilité de découvrir ce qui m’entoure et de pouvoir profiter des bienfaits de la nature. Il faut aussi savoir prendre ses distances avec sa recherche d’emploi, parce que faire des tâches abrutissantes et non reconnues qui ont peu de sens, cela n’a rien d’épanouissant…

Voilà j’espère que cet article vous aura intéressé et vous aura donné des pistes :)

Publicités

6 commentaires sur « Le temps et le chômage, quelques pistes »

  1. Très juste Illyria. Ce surplus de temps peut parfois être néfaste si on n’arrive pas à définir nos priorités.
    Tes conseils sont très justes et peuvent aider d’autres personnes en recherche d’emploi à ne pas se perdre ou déprimer. Car cette période n’est pas toujours aisée à gérer.
    Heureuse que tu ai trouvé ton rythme et ton équilibre.
    Je t’embrasse.

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Marie, ça me fait plaisir de savoir que mon article est juste! J’ai trouvé mon rythme et mon équilibre, mais c’est pas toujours facile tous les jours…
      Je t’embrasse et merci encore!

      Aimé par 1 personne

  2. Dommage que tu n’es pas fait cet article pendant ma période de chômage ! C’est très intéressant et oui il faut trouver un juste équilibre des choses. Le bénévolat ainsi qu’un loisir est une très bonne idée ! Après bien sûr il faut de l’argent :-). Merci pour cet article !

    J'aime

    1. Merci Charlie! Oui le manque de temps était plutôt ma préoccupation quand tu étais au chômage ^^ Pas besoin d’argent pour faire du bénévolat, et ça se trouve un loisir sans argent, même si c’est vrai que c’est plutôt des loisirs solitaires, donc ça ne convient pas toujours ^^ Enfin là je ne fais plus d’activité payante, c’est pour ça que je suis contente de faire du bénévolat!

      J'aime

  3. Hello <3
    Je suis ravie de te retrouver avec cet article que j'avais loupé dans mes actus HC.
    Qu'est ce que ça fait du bien de te lire ! As u know, je suis aussi en "recherche active" (ou variante – je propose mes compétences ^^).
    Se lancer dans 1000 projets? J'ai envie de faire 1000 et une chose mais comme tu dis, à trop vouloir faire on se disperse alors je fais comme toi ! Je me "recentre" sur des projets importants.
    Donner son temps aux autres? Mais que dis tu? Je fais du bénévolat en Lycée pour aider à la préparation du Bac.. Incroyable…
    En me concentrant tout de même sur l'essentiel : trouver un job qui me correspond.
    Quant-à moi, j'ai décidé de tirer un trait sur les candidatures inutiles :)
    A très bientôt <3

    J'aime

    1. Hey merci pour ton commentaire, ça me fait plaisir de te lire aussi !
      Je vois qu’on vit les choses de la même façon! Merci pour ton retour, c’est intéressant ce que tu dis aussi! Bonne idée l’aide pour les lycéens :D Tu as raison pour les candidatures inutiles, c’est que ça prend du temps et de l’énergie ces trucs, donc autant éviter de perdre son temps sur quelque chose d’inutile juste pour se donner bonne conscience…
      A très bientôt <3

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s