Perdue.

Depuis quelques années, tout était planifiée dans ma tête : je finis mes études, et je pars en Allemagne, parce que j’aime parler allemand et parce que je veux vivre une expérience à l’étranger. Et puis. Evidemment. Rien ne se passe comme prévu. Je rencontre un mec un mois avant la fin de mes études et de ma recherche d’emploi. Evidemment, on tombe amoureux et on se met en couple. Je l’avais prévenu que je voulais partir en Allemagne, il était au courant et il m’avait répondu « On trouvera un moyen de s’arranger » Ok, parfait, on se lance dans notre histoire.

Belle histoire, ça se passe bien entre nous. Et puis. Des crises à propos de mon envie de partir commencent à se faire. Il a encore 3 années d’études à faire et ne peut donc pas me suivre. Ca le rend malheureux de vivre seul, il a besoin d’affection, il a besoin de parler, il a besoin de quelqu’un avec lui pour ne pas être malheureux. Il ne supporte pas l’idée d’une relation à distance, et même 2h de train de distance, il le vit mal. Partir mettra donc notre couple sérieusement en danger, et ça l’angoisse. Il ne comprend pas que je veuille réaliser ce projet, alors que je sais pertinemment qu’il y a beaucoup de chances que notre couple n’y survive pas. Lui ne l’aurait pas fait. Les crises continuent, et je finis par prendre conscience que si je pars, effectivement, notre couple n’y survivra pas. Je capitule. Je trouve une autre idée, et je repousse mon projet de partir cette année. Si tout se passe bien, je pourrai partir dans 3 ans.

Source: Photo of a day - National Geographic
Source: Photo of a day – National Geographic

Même si je ne sais pas si je serai encore avec lui dans 3 ans, même si je ne sais pas combien de temps notre histoire va durer, même si j’ai ce projet en tête depuis longtemps et que le repousser ne donne pas la certitude qu’il va se réaliser. Peut être que je loupe une opportunité unique, et que après, une fois prise dans le monde du travail, je ne pourrai plus partir.

Je me rassure en me disant qu’il veut bien partir avec moi une fois ses études finies. Que pour une fois je vais laisser de la place à l’amour dans ma vie, et vivre les choses à deux plutôt que seule, ce qui serait le cas si je partais. J’accepte de réaliser les choses à deux, et ça me convient. Je me dis que si l’univers a mis l’amour sur mon chemin, c’est sûrement parce que c’est l’amour qui doit primer et qu’il a quelque chose à m’apporter. Qu’un travail c’est bien, mais ça ne fait pas tout. Je me dis que je préfère être heureuse avec lui dans sa ville, plutôt que seule avec mon travail là bas.

Sauf que. Mes candidatures dans sa ville ne marchent pas finalement. Trop d’incohérences dans mon projet professionnel sûrement – ou autre, qui sait. Et ça me pèse beaucoup de me retrouver « coincée » dans sa ville, car je sais très bien  qu’il n’acceptera pas une relation à distance. Et je le vis mal de me retenir comme ça, surtout que je me dis que c’est pour des mauvaises raisons.

Source: Photo of a day - National Geographic
Source: Photo of a day – National Geographic

Je me suis rendue compte que – ironie de l’histoire pour moi qui l’ai été (ou qui le suis toujours?) -, c’est très probablement un dépendant affectif. Il a beaucoup de mal à me laisser mon indépendance, ne s’aime pas, n’aime pas être seul et faire des choses seul, il angoisse facilement, il a beaucoup besoin de moi, et dès que c’est possible, il veut que l’on soit ensemble, sinon il le prend mal. Je comprends alors petit à petit, que si je vais dans sa ville, ça sera pour des mauvaises raisons. Ca sera parce qu’il sera malheureux lui, mais mon bien être à moi n’est pas pris en compte du tout.

Je reste parce qu’il sera malheureux, et c’est une mauvaise raison. L’autre ne peut pas tout résoudre et être en couple ne suffit pas pour être soudainement super heureux et plein de bonheur. Etre en couple n’est pas LA solution pour que tout aille bien. Comprendre ça me fait douter. Si je pars, on va s’engager dans une relation à distance pour 3 ans, ça sera compliqué, très compliqué. Et puis c’est plus simple, plus rassurant à deux…

J’ai envie de pouvoir être libre dans mes envies, de pouvoir faire ce que j’ai vraiment envie de faire, mais c’est parfois difficile quand on est dans un couple avec quelqu’un qui vit (très) mal la distance… Qu’est ce qu’il est juste de faire dans ce cas là?

Source: Photo of a day - National Geographic
Source: Photo of a day – National Geographic

PS: j’ai délaissé mon blog et perdu toute envie d’écrire suite à un évènement qui m’a fait comprendre qu’apprendre à s’aimer et partir à la découverte de soi, c’est bien, mais c’est encore mieux de le faire en respectant les limites de son partenaire. Je ne l’ai pas fait (je ne l’ai pas trompé), et ça m’a bien calmé…

Publicités

17 commentaires sur « Perdue. »

  1. Je rêvais de partir vivre en Angleterre. Mon ex m’en a empêché. Puis avec mon nouveau chéri nous partagions le même rêve. Ma mère à briser ce rêve. Aujourd’hui je rêve toujours, et c’est mon propre corps qui m’arrête, avec la maladie….
    Mais il ne faut pas perdre espoir… La vie peut basculer du jour au lendemain. J’espère que tu réalisera ton rêve :-) Car je sais ce que ça représente!

    J'aime

    1. Effectivement tu n’as pas eu de chance avec ton rêve… Je te souhaite vraiment que ce projet puisse se réaliser un jour! Parce que oui ça représente beaucoup… Merci pour ton commentaire :)

      J'aime

  2. J’ai l’impression de me lire.Difficile de savoir ce qu’il est « juste » de faire ou non. Peut-être pourrais-tu trouver un compromis avec toi-même, en te disant que ce n’est que partie remise, tu auras l’occasion de repartir et cette fois-ci, tu le feras, avec ou sans lui. Cela pourrait te laisser le temps d’expérimenter ta relation avec cette personne et de ne pas regretter de passer à côté, à condition qu’il change de comportement durant ce temps. Comme tu le dis, le fait qu’il pense avant tout à SON malheur n’est pas très sain, autant pour lui que pour toi, tu as le sentiment de rester pour de mauvaises raisons, de t’adapter à lui et à ses angoisses. Prends en compte tes ressentis, si cela est trop lourd à vivre, tu risques de lui en vouloir après coup… Mais garde ton projet au chaud et un jour j’espère que tu arriveras à le concrétiser :)

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Helen :) Oui je réfléchis à ça, je me dis que c’est seulement reporter mon projet et lui il travaille sur lui pendant ce temps là… C’est intéressant ce que tu dis, merci :)

      J'aime

  3. Alors un conseil, vis ta vie sans te mettre un boulet au pied. Tu veux aller vivre en Allemagne, ça te démange, tu y songe depuis plusieurs années ??? alors si lui ne suis pas, c’est que ce n’est pas le bon, vas y sans lui car sinon tu regrettera toute ta vie d’avoir raté cette occasion. J’avoue ça m’est arrivé, mais aujourd’hui avec le recul c’est la pire des conneries que j’ai faite, alors ne fait pas pareil….

    J'aime

    1. Il veut bien me suivre, mais pour le moment il ne peut pas, c’est ça qui est compliqué. Oui l’incertitude de l’avenir rend les choses compliquées, on se dit qu’on loupe peut être une opportunité unique… #Compliqué
      Merci pour ton commentaire! :) Et je suis désolée pour ton occasion loupée :/

      J'aime

  4. Bon je me sens un peu obligée de répondre parce que dans mon couple, c’est moi le boulet à la cheville, comme dit dans le com précédant.

    Mon mec est parti pour son boulot il y a 4 mois et c’est très difficile à vivre, sachant que je vis en campagne assez isolée et lui dans une capitale européenne avec des colocs, il ne voit pas le temps passer et le lien semble très long.

    Si on ne rejoint pas son conjoint c’est qu’on est pas le bon pour lui ? Dans mon métier, obtenir une mut est presque impossible, une mise en dispo et même une démission sont souvent refusées! Ce qui amène les collègues à se mettre en arrêt indéfini mais obligé de rester dans leur pays.

    Voilà tout n’est pas forcément aussi simple qu’on pourrait le croire. Et je pense que quand on aime la personne et qu’on a envie de construire avec elle, on peut attendre un peu qu’elle puisse nous accompagner.

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire! Oui j’ai lu ton histoire sur ton blog, ça doit être bien compliqué à vivre… Mais tu as accepté qu’il parte et la différence elle est là, le mien refuse. J’espère que vous allez bientôt pouvoir vous rejoindre en tout cas!

      J'aime

  5. Un conseil: pars. Quand on aime quelqu’un, sincèrement on le laisse partir. Je parle en connaissance de cause je l’ai fait, j’ai laissé partir un homme que j’aimais. Et, dans ton écrit on ressent vraiment sa dépendance affective … je te conseille de ne pas te laisser bouffer par ça, et de vivre tes envies. Il les respectera si il t’aime vraiment, et au moins tu n’auras pas de regret .
    Courage <3

    J'aime

  6. Hello Illyria,
    Tu es dans une situation pas facile avec d’un côté l’envie de concrétiser un rêve, et de l’autre le frein de culpabiliser vis à vis de ton couple.
    Je ne suis pas une adepte du 100% « si il était fait pour toi, il te suivrait ». Je pense que c’est à vous de voir ce que vous pouvez réaliser ensemble, et si les possibilités qui vous sont offertes vous conviennent à tous les deux.
    Mais comme tu sembles avoir beaucoup réfléchi, il faut parfois se laisser guider par ses intuitions.
    Je pense que dans la vie, il n’y a jamais de mauvais choix. C’est uniquement la manière de voir les choses qui diffèrent, le ressenti.
    Je te souhaite de trouver une solution qui puisse te satisfaire, sans avoir de regret
    <3
    Lilou

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s