Abandonner ou pas?

Je suis en arrêt maladie cette semaine. Et pas parce que je suis malade physiquement. C’est la première fois que je suis arrêtée alors qu’a priori tout va bien. Mais non, je ne supporte plus mon poste que j’occupe depuis plus d’un an et demi, je ne supporte plus de m’ennuyer la plus grande partie de mes journées, je ne supporte plus de faire des tâches pas du tout au niveau de mon master, je ne supporte plus de perdre mon temps pour rien alors que je pourrais travailler pour un examen censé être très utile pour mon avenir professionnel et que je pourrais travailler sur mon mémoire. Je ne supporte pas le fait que le directeur veuille me faire travailler majoritairement sur des tâches qui ne demandent aucune réflexion et qui n’ont rien à voir avec mes études.

Je ne supporte plus tout ça, donc j’ai craqué et je suis en arrêt cette semaine. (Oui je sais, merci)

Une semaine libre ? Idéal pour préparer mon examen et faire mon mémoire ! Sauf que… La pression de cet examen commence à sérieusement me peser. Il a lieu fin octobre, j’ai une tonne de choses à apprendre d’ici là, nous n’avons pas pu tout voir en cours – loin de là -, et comme je travaille en journée, je ne peux le préparer que le soir. C’est à dire peu de temps à m’y consacrer, et surtout, c’est à dire que je dois passer ma vie à travailler. Me concentrer sur mon travail, et point final, ne rien faire d’autre – ou presque – à côté. Ok, avec de la motivation, ça se fait. Sauf que. J’en suis à ma 8e année d’études, que ce master a été particulièrement intensif, que j’en ai marre de passer mon temps à travailler, marre de ne pas pouvoir m’épanouir autrement, marre d’être confinée dans mon travail scolaire.

Le dernier semestre a été vraiment difficile, je l’ai mal vécu, j’ai du me faire violence pour travailler, j’avais ENCORE quitté ma routine pour venir dans ENCORE un autre appartement qui n’est pas mon chez moi, bref je n’étais vraiment pas été heureuse pendant ces trois mois. Et après direct retour en entreprise, sans avoir le temps de vraiment me reposer.

A snowy owl shoot in a very cold snow storm. Source : Photo of a day - National Geographic
A snowy owl shoot in a very cold snow storm.
Source : Photo of a day – National Geographic

Je suis usée, devoir passer ma vie à travailler, sans même être sûre de la réussite au bout car c’est un examen très intensif, et il y a tellement de choses à savoir et tellement peu de temps pour tout apprendre, et je le vis mal. Cela pèse vraiment sur mon moral, je suis de mauvaise humeur, énervée, et je suis particulièrement fatiguée. Il reste 3 mois à tenir à ce rythme là, car une fois fini l’examen, allez hop on se consacre à mon mémoire ! Et je ne peux pas quitter mon putain de poste, donc encore 4 mois dans cette entreprise (contrat d’apprentissage, c’est trop compliqué).

Cet examen est « seulement » un plus pour mon futur. (J’ai déjà le diplôme de mon master, c’est encore un autre diplôme) Un très beau plus qui fera très joli sur mon CV et qui me démarquera des autres candidats. Sauf que. Je ne sais même pas s’il me sera utile plus tard car je ne sais toujours pas quoi faire professionnellement parlant et je ne suis pas sûre de me tourner vers les filières où il sera utile. Mon apprentissage actuel m’a dégoûté de la filière dans laquelle je suis censée travailler, j’ai trop peur de retomber – encore une fois – dans un poste aussi épanouissant que celui là.

Donc je me demande, oui j’ai les capacités de l’avoir, mais est-ce que cela vaut le coup? Est-ce que cela vaut le coup que je m’use encore pendant 3 mois comme ça? Je me demande, je continue, j’abandonne, je continue, j’abandonne… ?

Et pour que je me pose cette question, moi qui suis toujours allée au bout de ce que j’entreprends, qui suis déterminée, qui n’ai jamais connu de vrais échecs dans mes études (enfin si en prépa, mais ça compte pas), c’est que vraiment, ça me pèse beaucoup…

Source: Photo of the Day, National Geographic
Source: Photo of the Day, National Geographic

PS: écrire cet article a joué sur mon moral puisque cela m’a énervé alors que je ne l’étais pas avant d’avoir commencé. En fait.

Publicités

19 commentaires sur « Abandonner ou pas? »

  1. Et bien je t’envoie pleins de courage et pleins de soutien. Moments moments à passer, mais si la réussite te souris au bout de cet examen, ce ne sera que du bonheur pour toi…Un beau CV, démarqué des autres, c’est énormes ! Alors vas-y fonce encore 3 mois et d’ici là, ce sera les fêtes de Noel où tu en profiteras largement !!! bises

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour tes encouragements Neuronesenéventail! Oui tu as raison, 3 mois c’est peu, c’est rien… Mais quand on est bout de son énergie, ça devient vraiment long et dur à vivre… Je vais faire ce que je peux faire dans tous les cas, merci beaucoup à toi! Et merci beaucoup pour l’abonnement et pour le lien dans ta blogroll :) Bises!

      Aimé par 1 personne

  2. moi aussi je t’envoie plein de courage, je sais que ce n’est pas facile, j’ai fait tellement de boulot dans lesquels je n’étais absolument pas reconnue, et puis je passe un concours en octobre, et j’arrive pas à me motiver à travailler pour le réussir. Au moment oùje te parle, je devrais être en train de réviser d’ailleurs lol
    gros bisous

    J'aime

    1. C’est clair que la motivation joue beaucoup, il faut savoir pourquoi on fait ça, si on le veut vraiment, et si cela vaut la peine de faire tous ces sacrifices, sinon… Mais si ça vaut le coup et que cela va nous apporter du positif, il faut s’en donner les moyens! Merci pour tes encouragements, et bon courage à toi aussi alors ;) Bisous!

      J'aime

  3. Je te comprends, quand on ne supporte plus de faire quelque chose, c’est difficile de tenir jusqu’au bout. Et puis j’imagine que passer ton temps à bosser ne te permet pas de penser à autre chose. Tu as bien fait de prendre un arrêt maladie, cela te permettra de penser calmement à la prochaine étape à suivre.
    D’ici là, prends soin de toi!

    J'aime

    1. Merci beaucoup Jasmin! Oui comme tu dis, passer son temps à travailler n’aide pas… Si je n’avais pas mes examens, je vivrais mieux mon travail pas épanouissant, et si je n’avais pas mon travail, j’aurais plus d’énergie pour mes examens… Mais là je suis dans un double combo pas épanouissant du tout… Oui je profite de cette semaine pour me rebooster mentalement et prendre du recul. Merci :)

      J'aime

  4. Courage! Je te comprends, je ressens des choses similaires sur l’épuisement et les missions pas assez intéressantes. Tu en as plus que pour quelques mois. Dis-toi que le concours tu y vas pour voir et que ton contrat est bientôt fini! Bientôt une nouvelle vie avec enfin j’espère pour toi une routine et plus autant de déménagement.
    Profite de cette semaine pour te dorloter. Ne te remets pas dans le bachotage du concours et du mémoire si tu es épuisée. Prends un peu le temps si tu peux.

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour tes conseils très pertinents douceuretherission! Oui c’est ce que je me dis aussi, je vais faire ce que je peux pour les examens, on verra ce que ça donnera, et puis oui je relâche la pression cette semaine, mon corps et mon esprit en ont besoin de toute façon… Merci à toi :)

      Aimé par 1 personne

  5. Oui 3 mois c’est long quand on n’en peut plus mais ce n’est rien comparé à l’après. Vas au bout, ce serait mon seul conseil. Pas de regret.
    Pour le boulot, prends le comme il est, pas intéressant mais combien sont-ils à avoir des boulots passionnants. Vois le comme une expérience. Et dans 4 mois, tu en seras libéré.
    Et puis pour le moment prends soin de toi, bichonne toi. Ca aussi c’est important.
    Je t’embrasse et t’envoie plein de pensées positives.

    J'aime

    1. Merci beaucoup Marie! Oui 3 mois c’est rien, mais quand on est dedans depuis 2 ans, c’est rien, mais ça paraît encore très très long… Je ne vais pas abandonner juste avant la fin, mais seulement relâcher la pression, et on verra bien.
      Merci à toi, et courage à toi aussi, je t’envoie plein d’ondes positives, et te félicite pour ton attitude face à tous les problèmes que tu rencontres! Bises

      Aimé par 1 personne

  6. Avant je t’aurai dit de continuer mais je sais ce que c’est de s’obliger à faire quelque chose qu’on n’aime pas et il ne faut pas que ça te mine. La santé avant-tout ! ^^ Est-ce que tu veux vraiment cette mention en plus ? Est-ce que tu comptes arrêter la compta définitivement après tes études ou tu es vraiment indécise ? Est-ce que ce que tu fais, même si ça t’agace, compte absolument pour toi ? Est-ce que tu vas au travail la boule au ventre ? Je ne sais pas si ces questions peuvent t’aider mais bon :-). Courage !! ^^

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Charlie! Et oui vouloir aller au bout, c’est bien gentil, mais quand le corps et le moral en sont affectés, il faut savoir s’écouter un minimum…
      C’est surtout que j’ai suivi ce master exprès pour préparer cet examen, donc ne pas le passer, c’est plus un échec qu’autre chose en fait… Et j’en sais rien pour mon avenir pro, je suis perdue ahah :’) Non je ne vais pas au travail la boule au ventre, je ne suis pas stressée, je suis seulement très lasse et usée, c’est vraiment plus de la lassitude et de l’ennui, et ça, ça joue beaucoup aussi…
      Et au fait, je te félicite pour ta volonté d’avoir une mentalité positive face à cet environnement toxique dans lequel tu es, courage à toi aussi!

      J'aime

      1. Je peux pas répondre à ton commentaire, c’est nul ;( Donc je suis dans ce master spécialement pour préparer cet examen, je (ma classe) me suis tapée des cours en plus dans le but de l’avoir, donc c’est frustrant d’échouer après tous ces efforts… Donc oui ça me tient à coeur, mais bon.
        Oui tu as bien raison, c’est le positif qui fait avancer, pas le négatif!

        J'aime

Les commentaires sont fermés.