En manque de magie

Avant, j’aimais beaucoup, beaucoup, lire Les sourires de la semaine du blog de Miss Blemish. Mais petit à petit, j’ai arrêté de les lire, quelques mois après le début de ma dernière relation amoureuse. Je n’arrivais plus à les lire, ils me renvoyaient à une réalité que je n’avais pas, lire le bonheur des autres me faisait mal. Décrire les bonheurs du quotidien, mettre du positif et de la magie dans nos simples bonheurs, se réjouir des joies simples de la vie… Un concept qui me ressemble, que j’approuve profondément.

Mais je n’étais pas épanouie dans mon couple, j’étais frustrée car il n’y avait pas de complicité entre nous, pas de super communication, pas de déclarations amoureuses, pas d’étoiles qui brillent dans nos yeux, pas de week end ou de voyage à planifier à deux, en amoureux, pour profiter du bonheur d’être heureux ensemble, rien que tous les deux, sans ses amis. J’étais amoureuse, mais j’ai rarement ressenti une vraie complicité entre nous. La communication n’était pas notre point fort, et j’en souffrais. Je lui parlais, mais je n’avais pas toujours l’impression d’être écoutée ni entendue. Je ne le sentais pas réceptif. J’en ai souffert d’autant plus que je ne me sentais pas à sa hauteur ni à la hauteur de ses amis, eux qui sont des êtres drôles, sociables et à l’aise. Je me sentais nulle par rapport à eux, je me demandais toujours pourquoi il était intéressé par quelqu’un de peu sociable comme moi, mais je n’osais pas lui demander car je savais qu’il n’était pas réceptif, et parce que j’avais vraiment peur qu’il me confirme cette crainte.

Source : Glanzlichter
Source : Glanzlichter

Ce manque de complicité et ce sentiment de solitude dans mon couple s’est renforcé quand j’ai quitté la ville de mes études pour aller dans celle de mon entreprise. Et je crois que je me suis perdue dans cette relation, qu’elle m’a renvoyé une image négative de moi, qu’elle m’a fait oublier que la solitude pouvait être aussi une belle chose, et qu’elle m’a fait oublier comment m’aimer. Mon ex n’a pas cherché à garder contact avec moi après notre rupture, alors que l’on s’est quitté en bons termes et qu’il n’y avait aucune ambiguïté entre nous. Et ça, le fait qu’il m’ait zappé aussi rapidement, je le vis plutôt comme une blessure.

Pourtant je n’étais pas comme ça avant. Même célibataire, j’aimais lire le bonheur des autres, lire la magie dans leurs mots. Cela me faisait rêver et me faisait espérer que moi aussi je vivrais ça un jour. Mais ma dernière relation ne s’est pas du tout passé comme ça, et même si j’en avais conscience, elle m’a même fait parfois devenir ce que je n’aime pas du tout être, une personne dépendante. Parce que je vivais mal les fois où il me « rejetait », parce que je vivais mal le fait qu’il se passait parfois très bien de moi, parce que je ne me sentais pas à la hauteur, parce que je me sentais nulle.

Et ça quand je suis seule, je n’ai pas ces problèmes.  Ce n’est pas la première fois que je rencontre des problèmes dans une relation de proximité. J’ai l’impression que je ne sais pas comment marche la proximité avec les gens, que j’en demande trop, que je suis trop exigeante, que je ne sais pas trouver le juste milieu. Pourtant j’essayais d’être consciente de ça et de faire des efforts avec lui.

Mais non. Et depuis, depuis cette relation, je me suis perdue. J’ai oublié que j’étais cette personne positive, qui aimait la magie des moments simples de la vie, qui pouvait être aimée et appréciée. J’ai oublié que j’étais une personne digne d’intérêt, avec tous mes goûts, dans mon ensemble, même s’ils étaient originaux parfois.

J’ai oublié de croire que moi aussi j’avais droit à la magie dans ma vie, et il faut que je me rappelle de ça.

Et pour commencer, je publierai bientôt un article de mes petits bonheurs à moi ;)

Source : Naked in the rain on Deviantart
Source : Naked in the rain on Deviantart
Publicités

7 commentaires sur « En manque de magie »

  1. Les ruptures amoureuses ne se passent jamais sans quelques blessures, mais elles peuvent nous en apprendre beaucoup sur l’autre et aussi sur nous. Je suis ravie de lire que tu es prête à te pencher sur tes petits bonheurs quotidiens, car il y en a toujours ! Ne te sous-estime jamais, Illyria. Tu es comme tu es et tu peux être aimé pour la fille que tu es ! Grosses bises

    J'aime

  2. Je pense que cette relation n’était pas bonne pour toi. Tu as eu le mérite d’essayer c’est bien. Tu as dépassé tes précédentes relations. Vous n’étiez peut-être simplement pas sur la même longueur d’onde.
    Tu es aimable telle que tu es. Fais toi confiance et n’oublie jamais que tu mérites toi aussi ta part de bonheur. Bises et bon weekend Illyria

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour ton soutien Marie! Tu as raison, je pense aussi qu’on n’était décidément pas du tout fait pour être ensemble… et il faut que j’arrive à dépasser l’échec de cette relation et me dire que je peux trouver quelqu’un avec qui il y aura une vraie complicité :) Merci Marie, bises!

      J'aime

    1. Oui exactement Bernie, c’est tout à fait ça! Et je me suis rendue compte après que les paramètres pour qu’un couple marche n’étaient pas remplis et que cela ne pouvait vraiment pas marcher ainsi…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s