Je me sens triste aujourd’hui…

Je n’avais pas spécialement envie de publier un article sur le sujet, tout le monde le fait et a déjà tout dit, j’en ai parlé avec des gens IRL, je ne ressentais pas le besoin d’en parler sur mon blog. Et puis ça fait deux jours qu’on est à fond dans le sujet, deux jours que l’actualité ne parle quasiment plus que de ça (moi qui voulais entendre plus d’informations sur l’histoire bien triste aussi de Vincent Lambert, c’est loupé) (enfin ceci est un autre sujet), deux jours qu’on commence à entrevoir les conséquences de cet acte, deux jours que la tristesse plane dans le ciel et dans nos âmes, et finalement j’ai eu envie d’écrire parce que toutes les conséquences et les implications de cet acte m’attriste.

Dans le désordre,

* Ca me rend triste tous ces amalgames entre terrorisme et islam, toute cette islamophobie, tous ces gens qui s’en prennent aux musulmans sans réfléchir, qui n’ont pas d’ouverture d’esprit, qui créent des tensions inutiles, qui contribuent à la montée des extrêmes, qui manquent de tolérance et de respect. Les musulmans et arabes s’en prennent encore et toujours plein dans la tête, comme depuis un certain temps, quand est-ce que cela va s’apaiser tout ça? Quand est-ce que l’on arrivera à vivre dans un monde plus tolérant, plus ouvert, plus compréhensif? Je suis particulièrement sensible à cette cause car j’ai été amie avec un mec musulman et on avait discuté de ces problèmes, du manque d’ouverture et de tolérance, du sentiment de rejet. Je repense à lui à chaque fois que les musulmans sont mis injustement en avant.

* Ca me rend triste cette liberté de la presse bafouée. L’attentat sur Charlie Hebdo met en lumière l’importance essentielle de cette valeur, mais la liberté de la presse et la liberté d’expression c’est un sujet dont on parle beaucoup partout dans le monde. On n’y fait pas forcément attention généralement, cela ne nous alerte pas, et pourtant cette liberté est bien trop souvent fragile et remise en cause. Dans tous les pays où de nombreux sites Internet sont bloqués, où il n’est pas possible de s’exprimer librement sur le net, où les journaux sont guidés par les pouvoirs en place, où les journalistes sont emprisonnés ou tués. Reporters sans frontières le rappelle dans cet article. On a de la chance de pouvoir profiter de cette valeur dans notre pays, même si cette valeur reste fragile car la France est classée 39e dans le classement mondial de la liberté de la presse, car des entreprises connaissent des pressions, comme Sony qui a subi un lourd piratage dernièrement pour inciter cette entreprise à la censure à propos du film « The interview », car à plus petite échelle mais c’est important, car des bloggueuses subissent des pressions de la part d’entreprises quand elles publient des articles qui critiquent leurs produits. (Je pense au blog Les cheveux de Mini, qui a connu plusieurs problèmes à ce niveau là) Cette liberté est fragile, et il faut lutter pour la préserver.

carte2014_fr

* Ca me rend triste ce monde à deux vitesses, où l’occident vaut mieux que l’orient, où on réagit quand quelque chose touche l’Occident, les pays modernes comme les Etats Unis ou l’Europe, mais par contre quand cela touche d’autres pays, on en parle vite fait, mais aucune mobilisation ne se fait, on ne se sent pas forcément concerné. Pourtant, des attentats, des guerres, des catastrophes naturelles (je me souviens de la tempête sur New York fin 2012 qui était suivie par tous les médias), des journalistes tués, il y en a aussi partout ailleurs.

Bref, on est dans un drôle de monde et ça me rend triste…

Publicités

2 commentaires sur « Je me sens triste aujourd’hui… »

  1. Tristesse partagée, Illyria :-(
    La lassitude et l’inquiétude par rapport aux amalgames. L’indignation et le sentiment d’avoir été souillée par ces crimes atroces et absurdes commis au nom de ma religion.
    Une bouffée d’horreur face à une telle violence déchaînée pour des dessins HUMORISTIQUES ! Je suis littéralement prise à la gorge quand je pense à ce décalage !
    Et puis comme tu le dis, ce monde à deux vitesses, cette indignation sélective. J’aimerais voir une telle mobilisation pour d’autres causes tout aussi injustes et choquantes.

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Marie!
      Je suis rassurée de voir que tu partages le même ressenti que moi concernant le « monde à deux vitesses », j’avais un peu hésité à le poster…
      Oui c’est vraiment hallucinant de se dire uqe quelque chose comme ça a pu se passer…….

      J'aime

Les commentaires sont fermés.